Visite du cratère de Ngorongoro pendant un safari

Visite du cratère de Ngorongoro pendant un safari

Un safari en Tanzanie peut être l’occasion d’une visite magique : celle du cratère de Ngorongoro. Au milieu d’un immense parc national protégé, paradis de la conservation des animaux. En partant de Zanzibar, voici le récit de mon safari en Tanzanie et de la visite du cratère de Ngorongoro.

Je ne peux pas vous raconter mon safari en Tanzanie sans commencer par la visite du cratère de Ngorongoro, un lieu magique. La plaine de Ngorongoro est un entonnoir de 3,2 kilomètres de diamètre, une immense cuvette naturelle qui s’ouvre sur le lac Tanganyika, à la frontière avec le Burundi. La plaine est située à 1.600 mètres d’altitude, au cœur de l’Afrique équatoriale. Elle fut découverte en 1917 par un équipage de l’armée britannique qui la baptisa du nom du chef des Masaï du lac Tanganyika. De nombreux volcans sont cachés au cœur de cet environnement majestueux.

Au milieu de la plaine, le cratère de Ngorongoro est un réservoir naturel d’eau, une réserve d’eau souterraine qui s’étend sur plus de 40 kilomètres carrés. Il est accessible par un chemin de plus de deux heures de marche. Les parois du cratère atteignent 1.200 mètres de hauteur. On dit que c’est le plus grand cratère du monde.

Un parc naturel unique au monde

Une fois arrivés au pied du cratère, nous nous sommes séparés de nos guides et nous avons commencé à monter seuls. Nous n’étions pas vraiment à l’aise avec l’idée d’être tout seuls mais finalement, nous avons pris le pli. Nous avons passé plus de deux heures à monter, à marcher et à contempler les paysages. Nous avons passé un long moment à observer les animaux. Des girafes, des gnous, des vautours…

Le cratère est un lieu de passage pour tous les animaux de la région, un lieu de vie pour des milliers d’oiseaux et des animaux sauvages. Il y a des lions, des hyènes, des éléphants et même des léopards.

Dans cette zone, la nature est préservée et c’est ce qui fait le charme de cet endroit : il n’y a aucune trace d’humains, pas de ferme, pas de route, pas de village. C’est vraiment un endroit magique, à l’écart du monde.

Nous avons vu un groupe de lions, une lionne et ses trois petits. Nous avons observé les lions pendant plusieurs heures. Ils étaient au plus près, à moins d’un kilomètre, sans que nous ayons peur.

Ce safari en Tanzanie était très différent de ce que nous avions connu lors de notre précédent safari au Ngorongoro.

J’avais beaucoup aimé le safari en Zambie où nous avions rencontré des éléphants et des buffles, mais aussi des rhinocéros. Dans la cuvette du cratère de Ngorongoro, il y a plus de 400 rhinocéros noirs. Ils vivent dans ce milieu préservé et ne sont pas attaqués par les lions.

Nous avons vu des lions dévorer un rhinocéros. C’était vraiment impressionnant !

La visite d’un cratère volcanique

Le cratère de Ngorongoro est un cratère dont l’éruption s’est terminée il y a plus de 200 millions d’années. Les parois du cratère sont parfois recouvertes de broussailles. En fait, l’herbe est la seule végétation à pousser dans le cratère. Il y a aussi des fleurs qui poussent dans les trous d’eau. Plus de cinquante espèces de fleurs ont été identifiées dans le cratère.

La visite du cratère est impressionnante. Nous avons parcouru plus de deux heures de marche pour y accéder. C’est une longue marche, on monte et on descend, mais elle est magnifique.

Le centre du cratère est une grande plaine. Dans les parois du cratère, il y a des grottes qui sont utilisées par les hyènes, les lions et les léopards. Elles servent à leur hibernation.

Nous avons aussi visité une grotte sous le cratère. C’était très impressionnant d’y entrer. On peut y voir des traces d’activité volcanique comme des cratères d’eau ou des roches qui fument.

L’écosystème est très différent selon les endroits dans le cratère. Sur la plaine du milieu du cratère, l’herbe pousse un peu partout. Les hyènes y vivent.

Sur les parois, il y a de petits trous d’eau, des sources naturelles qui alimentent les trous d’eau. L’eau est très importante dans ce milieu, elle est indispensable pour la survie des animaux.

Des lions sur la plaine du cratère

Sur la plaine du cratère, nous avons vu des lions. Nous les avons observés pendant plus de deux heures. Ils sont très détendus. Nous avons même pu approcher d’un lion et de ses trois petits. Nous sommes passés à moins d’un demi-kilomètre d’eux. À certains moments, nous nous sommes même retrouvés face à eux. Nous étions à cinq ou six mètres d’eux. Ils ont conservé leur calme.

La mère nous a regardés. Elle a laissé ses petits jouer. Il y a un lion qui s’est mis à courir et à se jeter dans le vide. Nous l’avons regardé faire, il a fait deux sauts de plusieurs mètres.

Nous avons parlé avec les guides de la présence de lions sur toute la plaine, de la présence d’éléphants. Nous avons aussi observé des hyènes.

Le safari en Tanzanie est une expérience unique.

Published by Fabien

Laisser un commentaire